Usaddict http://www.ergonomie-interface.com Ressources sur l’ergonomie des interfaces (le blog Usabilis) Tue, 25 Oct 2016 12:38:17 +0000 fr-FR hourly 1 Ghyslain Olier, l’hyperactif de l’UX http://www.ergonomie-interface.com/blog-usaddict-informations/ghyslain-olier-lhyperactif-de-lux/ http://www.ergonomie-interface.com/blog-usaddict-informations/ghyslain-olier-lhyperactif-de-lux/#respond Tue, 25 Oct 2016 08:40:58 +0000 http://www.ergonomie-interface.com/?p=8417 Arrivé comme consultant en 2011, directeur des opérations cinq ans plus tard, Ghyslain Olier a connu une ascension chez Usabilis à la mesure de son talent. Voici le portrait d’un homme aussi dynamique que son entreprise.

Bouillonnement studieux

Ghyslain Olier ne sait pas rester en place. Déjà, lors de ses études supérieures, il décroche non pas un mais deux diplômes : un master en informatique spécialisé dans l’interface homme-machine (IHM) vient compléter son diplôme d’ingénieur en aéronautique. Pour faire bonne mesure, il partage son temps libre entre le bureau des élèves, le journal de l’école, la junior entreprise et des entrainements d'aviron !

Pendant son stage de fin d'étude, il travaille pour IntuiLab, une entreprise française spécialisée dans les interfaces multi-touch. « Notre projet consistait à développer, pour un opérateur téléphonique, une vitrine interactive pour faciliter le choix du bon modèle de téléphone. » Notre technophile, grand admirateur des produits Apple, agit alors en qualité d'UX Designer et chef de projet, entouré d’un graphiste, d’un développeur et d’un ethnologue. Une équipe similaire à celle mise en place chez Usabilis.

Consultant et formateur

A l’issue de cette expérience, son diplôme en poche, il short-liste le leader français de l’ergonomie pour lui envoyer son CV. « J’étais attiré par la diversité des projets sur lesquels travaillaient les équipes d’Usabilis. » La rencontre se fait en 2011 et débouche sur un premier contrat de consultant. Un monde s’ouvre à lui. « J’ai découvert très vite la multiplicité et la variété des méthodes utilisées ici. J’ai été frappé par l’approche plus globale, plus macro, en même temps que par la rigueur scientifique qu'Usabilis applique de façon systématique. »

La Poste, SymarisOrange, L’Oréal, Holy-Dis, les challenges de toute nature se multiplient. « A chaque fois, ces projets m’ont permis de repousser mes limites et de voir de nouvelles choses, qu’il s’agisse de la refonte d’un intranet, de VoIP, d’une appli collaborative ou encore d’un logiciel de calcul d’emploi du temps… Passionnant. »

photo-test-utilisateur-email

Ghyslain annimant un test utilisateur sur mobile dans le laboratoire Usabilis

Très vite, ses capacités d’écoute et de conseil sont repérées et le mènent à animer la formation IHM. « La formation existait. Elle avait été conçue par Jean-François Nogier, le président d’Usabilis, qui m’a accordé sa confiance pour la prendre en main et, par la suite, la refondre entièrement. »

Comment un passionné d’ergonomie peut-il se prendre d’affection pour la formation ? « Dans les deux cas, il faut être centré sur l’utilisateur. Et dans les deux cas, on confère une expérience. » Voilà qui fait sens !

Gérer des équipes

Le besoin de challenges l’enjoint rapidement à accepter un costume de consultant manager puis de directeur des opérations. « Le poste impliquait des fonctions commerciales, ce qui était une nouveauté pour moi. Mais j’aime le contact client, c’était motivant ! Par ailleurs, j'aime piloter et coordonner des projets. Désormais, je suis également manager : motivation des troupes, coaching, transfert de compétences me reviennent depuis que j’assume ce rôle. » Si les problématiques stratégiques sont du ressort de Jean-François Nogier, ce dernier est maintenant aidé dans sa tâche par Ghyslain, directeur des opérations et Guillaume, directeur commercial. « Guillaume et moi lui faisons remonter des inputs collectés sur le terrain. »

DSC00953

Atelier d'innovation chez Usabilis

Avenir prometteur

De même que dans le théâtre d’improvisation, qu’il pratique au sein de la troupe amateur des « Crieurs de Montrouge » et où la confiance en l’autre et en soi est un préalable nécessaire, Ghyslain Olier se montre serein quant à l’avenir.

« Usabilis est un pionnier avec un savoir-faire reconnu au sein d’un domaine porteur. En plus de nouvelles entreprises qui nous font régulièrement confiance pour nous confier la conception de leurs projets, nos clients sont fidèles et s’inscrivent sur la durée avec nous. Avec ces bases solides, notre potentiel de développement est conséquent. »

La prochaine étape de ce processus de croissance est imminente et passera par le recrutement de nouveaux talents.

]]>
http://www.ergonomie-interface.com/blog-usaddict-informations/ghyslain-olier-lhyperactif-de-lux/feed/ 0
Utilisation des UX Cards pour la conception digitale http://www.ergonomie-interface.com/ergonomie-interface/utilisation-des-ux-cards-pour-la-conception-digitale/ http://www.ergonomie-interface.com/ergonomie-interface/utilisation-des-ux-cards-pour-la-conception-digitale/#comments Fri, 21 Oct 2016 09:14:07 +0000 http://www.ergonomie-interface.com/?p=8539 Donner une coloration émotionnelle positive à des produits, services ou interfaces génère une meilleure adhésion des utilisateurs et induit un effet de proximité, d’empathie. Le « design émotionnel » participe ainsi au développement d’une expérience utilisateur positive : confort d’usage, amélioration de l’utilisabilité perçue, enrichissement de l’interaction…

Les principales émotions humaines sont utilisées pour concevoir des outils qui vont stimuler l’imagination. Par exemple lors de la phase d’idéation, des méthodes collaboratives et innovantes permettent la production d’idées. Parmi celles-ci, l’utilisation des cartes d’idéation.

Roue des émotions de Plutchik avec 8 émotions de base (1980)

 

Les cartes d’idéation

Le principe est d’utiliser les cartes comme outils de stimulation dans un processus innovant de conception. Lors d’un brainstorming, cela permet une meilleure collaboration entre participants et les blocages éventuels peuvent être levés. La qualité et la quantité d’idées recueillies est alors significativement améliorée.

De nombreuses sortes de cartes existent : les « positive emotional granularity cards » sont par exemple focalisées sur les expériences positives.

D’autres sont basées sur des expériences ludiques (Plex cards Lucero et Arrasvuori), ou encore sur une approche psychologique de l’expérience (UX cards de Carine Lallemand).

Méthodologie

Une enquête terrain est effectuée en amont ; le contexte est observé, aussi bien les besoins et les attentes que les atouts et les freins que rencontrent les utilisateurs lorsqu’ils utilisent le service ou l’application. Des design personae, se basant sur les comportements et les motivations des utilisateurs observés, sont conçus.

On attribue ensuite à chacun de ces personae un ou des cartes. Le choix du set de cartes doit donc être pertinent suite à l’enquête terrain.

Un brainstorming est ensuite organisé et permettra de faire émerger des idées adaptées, originales, innovantes.

En pratique

Nous avons monté un atelier pour tester les UX cards de Carine Lallemand.

  1. Enoncé du projet et cadrage de l’atelier par Vanessa Lirus.